Quand tes faiblesses t’épuisent car il faut être fort

Et que tes vieux héros ne brillent plus qu’au passé

Quand ton cœur bien trop lourd s’assèche dans l’effort

N’oublie pas cette source où tu peux t’abreuver

h

Si tous tes sommets s’effacent à la vue des rois

Et que déniant la vie tu te laisses dépouiller

Si perdu dans tes nuits tu ne vois plus que toi

N’oublie pas cette source où l’on peut tout trouver

h

Elles seront toujours là tes guerres et leurs souffrances

Te privant de la gloire à t’en faire chavirer

Mais pour sauver l’espoir et bercer ton enfance

N’oublie pas cette source qui ranime les noyés

h

Quand viendra le moment de déjouer ton malheur

Et que tu sentiras le soupçon d’une envie

N’oublie pas que la source est gardée par tes peurs

Et que les dépassant tu trouveras l’énergie

h

(Photo : Toa Heftiba)

Pensez à vous abonner !

pour rester informé des nouveautés importantes

Social LikeBox & Feed plugin Powered By Weblizar
Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

La Newsletter !

Vous avez aimé cette histoire / cet article ?

Je serais heureux d'avoir votre avis dans les commentaires !

Catégories : Poèmes et Slams

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *